5 janvier 2014

Travailler pour Disney ? Oui, mais en Floride ! — Episode 1 : Les sélections

  Oui, vous avez bien lu, je ne vise pas moins que le Walt Disney World Resort — ils n'avaient pas plus long comme nom encore ? — situé à Orlando en Floride pour m'évader ! Comme annoncé le mois dernier, il s'agit là de l'un des piliers de cette année, et j'espère bien un feuilleton qui comportera plus que deux épisodes; il serait dommage que j'essuie un refus, mais nous verrons bien, je vais tout de même pouvoir vous dire comment j'en suis arrivée là et les étapes que j'ai passé jusqu'à l'attente de la réponse finale.
  Je vous préviens que cet article va être quelque peu long, étant donné qu'il reprend toutes les démarches faites, mais vous pouvez aisément sauter les sections marquées de ce symbole "✒︎" qui ne vous intéressent pas, le fil de l'histoire ne se perd pas pour autant.


  ✒︎La Génèse

  Tout commença au début de l'automne dernier, alors que je cherchais des idées pour partir à l'étranger après mes études. Je me suis souvenue que Disney embauchait pas mal d'étranger pour des périodes allant de six à douze mois, alors je me suis mise à chercher. Et j'ai fini par trouver l'une des agences qui se charge de la sélection des candidats pour la France (International Services que je vais abréger en IS, comme il est de coutume). Bon, je vais passer les sections, vous verrez par vous-même si ça vous intéresse, mais en gros, dès décembre — période propice aux recrutements — j'ai postulé pour les deux postes qui me semblaient être le mieux pour moi : le séjour de six ou douze mois mais également le séjour réservé aux étudiants durant les vacances d'été.
  Les réponses furent relativement rapides et voilà que je dois attendre un mail pour les longs séjours (pouvant prendre quatre mois, alors soyez patients !) et que je dois contacter une certaine Valérie via Skype par rapport aux "summer jobs" — dans la foulée, j'ai même reçu un troisième mail m'invitant à envoyer deux photo pour la section "Chefs de France" à laquelle je n'avais pas postulée, mais allons-y !

  ✒︎L'entretien Skype avec IS

On entre dans le concret : voici le premier entretien à passer. Sachant qu'il est précisé de contacter  la fameuse Valérie dont on a entendu parler dans la semaine qui suit, entre 14h et 18h (enfin, comptez plutôt 17h30, nous sommes en France, ne l'oublions pas), il ne fallait pas tarder. Oui mais...! Forcément, les appels se succèdent et il est difficile de trouver un encart de libre pour joindre cette personne — dès mercredi, c'est un enfer, il vous faudra être collé à Skype et sauter sur votre souris dès que vous la verrez disponible. Je commence donc à paniquer dès mercredi soir  ayant des partiels jeudi et vendredi, pile aux horaires d'appel (oui, j'avais pris tout mon mardi à me mettre la pression et à fouiller le net pour trouver les questions potentiels et me monter un schéma de speech) !! sans compter les parents encore plus stressés que moi !
  Vendredi soir, en panique, j'envoie un mail à Valérie pour lui expliquer la situation, je ne reçois pas de réponse mais l'appelle tout de même dès le lundi pour passer l'entretien. Ô joie ! elle me dit qu'il n'y a aucun problème et après m'avoir demandé mon nom pour remettre la main sur mon dossier, nous passons à l'entretien.
  Quasi-immédiatement, elle me demande si nous pouvons converser en anglais. Les questions furent simples :
  • Comment ai-je connu cette interface
  • Ce que je fais comme études et ce que je compte faire après
  • Pouvais-je parler brièvement de mes expériences professionnelles passées
  • Dans quels pays j'ai voyagé
  • Ai-je des piercings et/ou des tatouages
  Après cette dernière questions, nous sommes repassées au français car c'était plus important. Vu mon tatouage au poignet, les métiers de bouche me sont interdits (génial ! pile ce que je ne voulais pas !), autrement, elle voulait savoir quand du 10 ou du 17 je pouvais partir et m'a dit que je recevrais bientôt une réponse pour la suite et de me préparer à un nouvel entretien courant février cette fois, intégralement en anglais, avec le même type de questions. Après confirmation de mes lieu et date de naissance, nous en avions fini... Soit au bout d'à peine cinq minutes.

  ✒︎Suite à l'entretien Skype

  Je ne m'attendais pas à recevoir une réponse avant janvier, mais elle arriva beaucoup plus tôt. Ca y est : je suis acceptée pour l'étape supérieure, celle du début de la paperasse ! En effet, me voilà conviée à valider ma candidature en ligne — armez-vous de patience, encore une fois ! ils précisent d'ailleurs que ça prend entre une demie-heure et une heure pour arriver au bout; il vous faudra également une lettre de motivation et un CV alors préparez ça à l'avance ou n'oubliez pas de sauvegarder votre progression autrement, vous allez être tenté d'aller chercher une corde dans votre garage en voyant que la page à bogué par votre inactivité.
  Fait.
  Me voilà donc conviée à télécharger un document prouvant mon statut d'étudiante, à faire remplir par ma fac, et à me connecter à une nouvelle interface afin de fournir les pièces demandées — les informations relatives à votre passeport, ledit document prouvant votre statut et d'autres choses que vous ne pouvez pas fournir avant qu'on vous ai donné une réponse positive.
  Fait.
  Il n'y a plus qu'à attendre l'entretien physique sur Paris, en février.

  A noter que vous allez vous poser pas mal de questions voir rencontrer quelques problèmes dus à la langue (les diplômes non-traduits, la différence entre un visa et un document ESTA etc.) mais heureusement, il y a toujours un groupe facebook où vous pouvez partager tout ça, histoire de vous entr'aider, des anciens vous aiguillant également lorsqu'ils sont présents.

∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

  Voilà, j'espère que ça vous aura donné envie de vous lancer dans l'aventure à votre tour l'année prochaine ! En attendant l'entretien parisien, n'hésitez pas à poser toutes vos questions, il y a des détails que je n'ai pas donné pour ne pas davantage alourdir cet article déjà conséquent.
  Rendez-vous prochainement !

—xoxo

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire