11 octobre 2014

Un après-midi à Bruges

  La semaine dernière, j'ai eu l'occasion de me rendre à Bruges pour un après-midi alors pourquoi ne pas en faire un petit tour d'horizon histoire de s'évader un peu ?
Grote Markt

  Tout d'abord, j'ai été surprise par l'architecture de la ville qui, même si elle a ce cachet si austère du Nord, est assez diverse. Sur la Grote Markt par exemple, se font face les maisons de couleurs chaudes que vous pouvez voir photographiées ci-dessus et l'imposant beffroi de la ville tout en pierre, donnant un contraste intéressant.
Rozenhoedkaai

  Par contre, la "Venise du Nord" ? n'exagérons rien. Ce n'est pas parce qu'il y a quelques canaux par-ci par-là que le comparatif peut se faire. La ville est bien plus aérée, les espaces sont plus grands et du coup, le ressenti n'est pas le même. Aussi, la masse touristique n'est pas la même et, malgré de fortes concentrations de touristes voyageant en groupe, il est aisé de se mouvoir et moi qui souffre de troubles anxieux, je ne me suis pas vraiment sentie oppressée de toute la journée.
Blinde Ezelstraat

  Un autre exemple de la richesse de l'architecture brugeoise, cette porte menant au Burg, dans la rue de l'Âne aveugle qui est étonnement — toujours par rapport à l'austérité du Nord — dorée, comme quelques bâtiments de la place.
Begijnhof

  Finalement, un lieu que j'ai beaucoup apprécié : le Begijnhof (le Béguinage) qui est un lieu où vivent des bonnes sœurs, comme dans un monastère (mais sans prononcer des vœux à vie), ce qui rend l'endroit vraiment paisible, même si quelques touristes ne respectent pas le silence qui est préconisé.
Begijnhof

  A l'intérieur de l'enceinte, nous retrouvons de longs bâtiments à la haute toiture et nous avons l'impression de nous retrouver dans un village à l'intérieur de la ville.
Begijnhof

  L'endroit est plutôt boisé, ce qui accroît ce sentiment de quiétude, de même que les environs. En quittant le béguinage, nous avons emprunté un parc — pour rejoindre le Poertoren et quitter la ville — qui est charmant durant l'automne, notamment à quelques endroits où sont apparentes de vieilles pierres, de vieux chemins pavés, de vieux escaliers en pierres bref, vraiment romantique (au sens littéraire du terme) à cette saison.
Vue sur le Begijnhof depuis le pont du Poertoren

∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

  Voici donc un tout petit tour de Bruges, plus photographique que textuel mais je vous assure que ça vaut le détour si vous ne savez pas quoi faire de votre journée. Un après-midi suffit pour faire le tour de la ville, mais si vous prévoyez de faire quelques musées, vous pouvez tout de même prendre tout un weekend. De plus, il me semble que l'automne est la saison propice pour vous y rendre, les lieux sont plus poétiques ainsi à mon goût, je n'imaginerais pas cette ville verdoyante et en pleine floraison par rapport à son architecture.
  Sur ce, faites bon voyage !

—xoxo

1 commentaire:

  1. Couleurs d'automne, ciel gris et bas mais très jolie ville

    RépondreSupprimer