5 octobre 2015

Favoris de juillet à septembre 2015

  On va finir par réussir à trouver un rythme. Finalement, je pense me caler tous les 5 du mois suivant la fin du trimestre concerné pour pouvoir sortir ces articles et vidéos, ça permettra de ne pas interférer avec les vlogs du mois sur YouTube si je suis un peu en retard (comme maintenant, à cause d'un gros rhume et autres contretemps).
  Enfin bref, on démarre !

  ✒︎Beauté

  • Eau de pureté nettoyante express, Clarins : Une eau que j'applique tous les matins (en plus de quelques petites fois lorsque mon démaquillant est quelque peu défaillant) depuis quatre mois et que j'aime beaucoup par son efficacité. Il enlève bien les quelques résidus qui auraient pu rester sur la peau et est très agréable, moi qui avait peur que son côté mentholé soit trop fort.
  • Gel douche Vitamin & Power Vitamine B + Melon miel, Fa : Je l'ai déjà racheté plusieurs fois tant je l'ai apprécié. Non seulement l'odeur est exquise mais surtout, elle reste bien sur la peau, ce qui est agréable le soir. Seul petit bémol : il ne mousse pas tant que ça alors comme les fleurs de douche m'exaspèrent, j'ai tendance à en user plus que de raison.
  • Le orange : Une couleur que je voulais absolument porter durant la saison estivale, et j'en ai vraiment profiter au niveau des lèvres et un chouilla sur les ongles. 
    • Hydra Renew 660 "In Love With Ginger", Rimmel : Il est probablement celui que j'ai porté le plus; il s'agit d'un vrai orange vibrant bien pigmenté et intense, ultra crémeux donc très confortable.
    • Rouge pur couture 16 "Rouge Roxane", Yves Saint Laurent : Cet orange tire lui plus vers le rouge, avec des reflets bleutés. J'aime beaucoup cette couleur, mais j'avoue ne la porter que lorsque ma peau n'est pas ultra blanche autrement, je n'aime pas le rendu, j'ai l'air trop fade paradoxalement (à moins que je ne charge mes yeux mais là, ce n'est plus portable au quotidien, à mon sens).
    • Rouge Edition Aqua Velvet 06 "Feeling Reddy", Bourjois : Ma grande surprise de l'été. J'ai beaucoup aimé l'effet "eau glacée" sur les lèvres qu'apporte cette laque. Toutefois, l'aspect "lèvres mouillées" ne dure pas très longtemps, ce qui n'est pas si grave, puisque la pigmentation est telle que la couleur reste sans problème et tient pendant des heures sans retouche.
    • Oh la laque 5 "New Délire", Etam : Une bonne alternative pour toutes les filles qui souhaitent essayer des couleurs moins évidentes à porter, puisque ce gloss — même si c'est plus confortable car moins collant, ça reste un gloss, ne nous voilons pas la face — est très léger et apporte fraicheur à n'importe quel maquillage.
    • 61 "Brun henné", Yves Saint Laurent : J'ai porté quelques couleurs orangées sur mes ongles cet été, mais celui-ci était mon favoris. Pas besoin de développer : il s'agit d'une couleur henné, donc un orange assez sombre, tirant sur le brun, très sophistiqué. 

  ✒︎Mode



  ✒︎Culture

  • David Foenkinos : Auteur ultra connu dont j'ai déjà pu parler rapidement dans un article consacré à trois livres inspirant l'amour, je n'ai rien à ajouter de plus puisque les deux autres livres que j'ai dévoré (à savoir Le Potentiel érotique de ma femme et Nos séparations) brossent le même type de personnages un peu gauches, ridicules, nerveux, profondément humains, nous inspirant la douce moquerie, la pitié et l'introspection. En bref : j'adore.
  • Sex and the City 1 & 2, Michael Patrick : Je ne pense pas avoir besoin de vous brosser le portrait de Carrie Bradshaw et de ses amis (ou alors, toi la jeunesse qui me lis, tu me désespère et toi, l'ascète revenu de ton ermitage, tu as Wikipédia pour te renseigner). J'ai juste vécu un de ces moments où je voulais à tout prix revoir un film introuvable dans une version que j'aurais souhaité (à savoir bêtement en français) alors qu'il était introuvable sur le net; ni une ni deux, je me suis alors procuré le coffret DVD des deux films, pour à peu près le prix d'un — à savoir que le premier est largement supérieur à sa suite bien trop commerciale. 
  • Bride for Rent, Mae Cruz  : Ce n'est pas le film de l'année (bien qu'il ait fait un carton aux Philippines en battant des records), mais il m'a beaucoup fait rire tout du long, alors je vais en parler rapidement. Il s'agit d'une comédie romantique présentant d'un côté Roderico (Rocco), un riche jeune homme tête à claques qui attend de pouvoir toucher l'argent placé sur un compte lors de son anniversaire et Racquelita (Rocky), jeune fille pauvre, actrice en devenir courant de castings en castings afin de subvenir aux besoins de sa famille. Les deux vont se rencontrer alors que Rocco a besoin d'une fille jouant le rôle de sa femme, ayant découvert que s'il voulait toucher l'argent de son compte, il devait remplir une condition émise par sa grand-mère : être un homme marié. Il y a donc quelques twists dans ce film mais vous vous doutez bien de la fin. A noter que vous ne le trouverez qu'en filipino sous-titré anglais si vous le cherchez (à l'heure actuelle, du moins). 
  • Penny Dreadful, Showtime : Je ne me risquerai pas à un résumé tortueux et tout et tout, je vous laisse consulter Wikipédia via le lien astucieusement placé au début (il est toujours bon de se jeter des fleurs). En tout cas, elle m'a été conseillé par mon Team Leader Expé (#JargonDisneyTMTC), qui se l'est lui-même vu conseiller par une photographe et je dois bien avouer que c'est pas mal. Toutefois, ce n'est pas le genre de série dont je vais enchaîner les épisodes à la suite, déjà parce qu'ils durent une cinquantaine de minutes et ensuite parce que l'ambiance est tout de même pesante (ce n'est ni glauque, ni horrifique, juste pesant) et qu'ils prennent le temps de développer un point de l'intrigue, se qui est propice à la lenteur et à l'abandon; j'entends par là que j'ai envie de me reposer là-dessus, digérer tout ça et éventuellement en regarder un autre un peu plus tard pour continuer la progression. En tout cas, si jamais vous appréciez le surnaturel et un univers à la "Ligue des Gentlemen Extraordinaires", ça peut vous plaire. 
  • Retrospective "Jean Paul Gaultier" au Grand Palais : Je n'en reparlerai pas ici car j'ai déjà rédigé tout un article sur le sujet à retrouver en cliquant sur ce lien
  • Peace is the Mission, Major Lazer : Sans nul doute mon album de l'été. Je ne vais pas épiloguer des heures dessus, les titres ont déjà pas mal tournés, et je vous mets mes favoris dans la Playlist du trimestre.
  • Wildheart, Miguel : Un album qui fleur bon l'érotisme et l'automne (ne me demandez pas pourquoi ! c'est comme ça), dans une ambiance feutré, pesante, funky... Bref : du Miguel comme je l'adore. Vous pouvez retrouver les titres que j'ai le plus écouté dans la Playlist du trimestre.
La Playlist du trimestre


  ✒︎Nourriture

  • Création Mangue - Litchi, Twining's : Tout simplement le thé que j'ai le plus bu ces derniers temps, mon véritable petit thé de flemme, puisqu'il est en sachet. Un thé vert assez léger, délicieusement fruité mais pas réellement sucré que j'adorais boire le soir, bien qu'il ait souvent accompagné mes mâtinés. Un coup de soleil qui fait du bien, à avoir dans ses placards.
  • Yopa !, Yoplait : De bêtes yaourts que je ne fais qu'acheter depuis que je suis arrivée en Seine-et-Marne. J'aime le fait qu'ils soient épais et les saveurs sont sympas (exceptées une ou deux d'entre elles). Par contre, ça ne cale absolument pas de la faim, ne vous attendez pas à un effet miracle.

  ✒︎Autre

  • Bougie "Ambre d'Orient", Lampe Berger : Une petite bougie assez puissante (sûrement à cause de la fragrance choisie) qui sent exactement comme chez mes parents, donc je ne pouvais que la présenter ici. 
  • Panier et corbeille, Maisons du monde : Rien de spécial à signaler, je les ai juste apprécié par leur sobriété. 

∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴


∴ ⟐ ∵ ⟐ ∴

  Rendez-vous en janvier pour une nouvelle fournée de favoris !


—xoxo

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire